LA PENTECÔTE EN CORSE

 

Mise à jour juin 2019

 

 

La Pentecôte (ou cinquantième jour en grec) célèbre, 50 jours après Pâques, la venue de l'Esprit Saint sur les Apôtres, annoncée par Jésus-Christ au moment de son Ascension.

 

C’est un jour de fête mais qui n’a pas le même retentissement que Pâques dans les pratiques et dans les esprits. Quant au lundi de Pentecôte, il n’a semble-t-il rien de biblique et d’ailleurs, depuis la canicule de 2003, transformé en jour de la solidarité, il est férié …ou pas.

 

Voici l’épisode (Actes des Apôtres II, 1-4) :

 

Les Apôtres sont réunis à Jérusalem : « Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux et il remplit la maison où ils étaient assis. Ils entendent un grand bruit venant du ciel, comme un coup de vent ».

 

Ils voient alors apparaître des langues de feu qui se posent sur chacun d’eux. Et chacun reçoit le don de l'Esprit Saint et le don des langues étrangères.

 

Ce don permet aux apôtres de témoigner et de répandre la parole de Dieu. Alors les Juifs de toutes les nations arrivent et sont surpris d’entendre les Apôtres leur parler à chacun dans sa propre langue. Ce jour-là, conversions nombreuses et miracles.

 

La Pentecôte dans les églises corses

 

Au cours de nos promenades, nous avons vu peu de tableaux consacrés à la Pentecôte.

 

 

 

Le tableau de Rusio semble être inspiré d’une œuvre de Guido Reni (peintre italien de l’école de Bologne, 1575-1642).

 

Illustration tirée du site :  

 

L'évêque qui figure à droite de la toile pourrait être San Cerbone, évêque italien qui vécut sur l'Ile d'Elbe : il existe une chapelle San Cerbone tout près du village. A vérifier. 

 

Celui de Vico (XVIIè siècle), est un don du cardinal Fesch.

 

 

Rusio - Eglise de La Nativité
Rusio - Eglise de La Nativité
Vico - Eglise de L'Assomption
Vico - Eglise de L'Assomption

 

Le mot de ME Nigaglioni :

 

Le tableau de Piedipartino est l’œuvre de Marc’Antonio De Santis) ; et celui de Rusio peut-être de Giuseppe Maria Casalta.

 

(Voir ME Nigaglioni, Encyclopédie des peintres actifs en Corse, op.cit. pp .49 et 56 pour les notices de ces deux artistes).

 

 

Piedipartino - Eglise St Bernardin - Marc'Antonio De Santis
Piedipartino - Eglise St Bernardin - Marc'Antonio De Santis
Piedipartino - détail
Piedipartino - détail

  

 

Le sujet de la Pentecôte est aussi présent dans les tableautins de la Remise du Rosaire : c'est l’un des cinq mystères glorieux. 

 

 

Piedicroce - Egl St Pierre St Paul - Peinture monumentale de F.A. Alberti
Piedicroce - Egl St Pierre St Paul - Peinture monumentale de F.A. Alberti

 

Si on sort des églises, on peut voir au Palais Fesch d'Ajaccio cette Pentecôte du legs Fesch, oeuvre d'un primitif italien  : 

 

Mariotto di Nardo (XVe s.)
Mariotto di Nardo (XVe s.)

 

 

Pour clore provisoirement cette page : 

 

Pentecôte

 

Par les feux pastoraux qui descendent, la nuit,
Sur le front des coteaux, ces apôtres qui prient ;
Par la flamme qui cuit le souper noir du pauvre ;
Par l’éclair dont l’Esprit allume comme un chaume,
Mais pour l’Éternité, le néant de chaque homme :
Je vous salue, Marie

 

Francis Jammes, Rosaire, in Clairières dans le ciel

 

De ce poème consacré aux épisodes de la vie de Marie, on connaît surtout l’adaptation qu’en a faite Georges Brassens : La Prière.

Écrire commentaire

Commentaires: 0