SAINT GUY (SAN VITO)

Voici un bel exemple de la légende dorée des saints :

 

Saint Gui (Guido, Vitus, Vitu, Vito Vit…) ses pompes, ses œuvres et son martyre seraient pure légende. Mais c’est une belle histoire.

 

Il serait né en Sicile au IVe siècle ; élevé dans une riche famille païenne par le précepteur Modeste et sa femme Crescence qui le persuadent de se convertir, il va lui arriver les pires malheurs.

 

Enfermé par son père dans un cachot, il s’enfuit à 7 ans avec son précepteur et sa nourrice. Il aborde en Italie dans un bateau piloté par un ange.

 

Dénoncé à l’empereur Dioclétien, il sera successivement plongé dans un chaudron d’huile bouillante (comme Saint Jean l’Evangéliste à la Porte latine), livré aux lions (comme Daniel) ; il en réchappe miraculeusement et sera finalement pendu en 303 en même temps que Modeste et Crescence.

 

Il fait partie des saints auxiliaires (ceux qui aident à la guérison). On l’invoquait pour guérir de la danse de Saint-Gui, sorte d’épilepsie (chorée).

Au IXè siècle, des guérisons miraculeuses avaient eu lieu lors du transfert des reliques du saint de Saint-Denis vers la Saxe.

 

Il est fêté le 12 juin mais son culte est assez peu répandu. La célèbre cathédrale de Prague lui est dédiée. En France, l’église de Saint-Denis a possédé un temps ses reliques. Dans le Doubs, il existe une église Saint-Vit.

 

Saint Gui est représenté en général sous les traits d’un enfant , avec un chaudron, un coq (voir Louis Réau, Iconographie des saints), ou la palme du martyre.

 

Dans nos promenades nous avons vu quelques églises ou chapelles qui lui étaient consacrées :

 

Lunghignano, Tarrano, Poggio-Mezzana, Cardo-Torgia, Rutali (voir le site consacré à ce village : http://www.rutali.fr)

 

 

Lunghignano
Lunghignano
Lunghignano
Lunghignano

Tarrano
Tarrano
Tarrano (cliché 2005) en travaux
Tarrano (cliché 2005) en travaux
Tarrano
Tarrano

Poggio-Mezzana Chapelle St-Vitus (cl.Corse romane)
Poggio-Mezzana Chapelle St-Vitus (cl.Corse romane)
Poggio-Mezzana
Poggio-Mezzana

Rutali Eglise baroque San Vito (XVIIe s.) anciennement dédiée à Saint Cyr.
Rutali Eglise baroque San Vito (XVIIe s.) anciennement dédiée à Saint Cyr.
Rutali - Eglise Saint-Vitus
Rutali - Eglise Saint-Vitus
St Vitus et St Modeste - Rutali - Photo D. Alexandre
St Vitus et St Modeste - Rutali - Photo D. Alexandre

Rutali San Vito
Rutali San Vito
Cardo-Torgia
Cardo-Torgia

 

 

Peu d’œuvres sont consacrées à Saint-Gui. En cherchant sur le net, nous avons trouvé quelques reproductions :

 

En Italie : San-Vito en Sardaigne, San-Vito al Capo en Sicile où un sanctuaire-forteresse est dédié au saint patron de la ville, San-Vito à Ostuni.

 

 

Eglise de Saint-Vit - DOUBS
Eglise de Saint-Vit - DOUBS
St-Vit - détail
St-Vit - détail

OSTUNI - Eglise San-Vito
OSTUNI - Eglise San-Vito
SICILE - San-Vito al Capo  - Sanctuaire de San-Vito
SICILE - San-Vito al Capo - Sanctuaire de San-Vito

 

   

Il arrive qu’on le confonde avec Saint-Cyr autre enfant martyr (à suivre).

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0