L'ADORATION DES MAGES EN CORSE (6 janvier 2018)

 

 

Notre moisson est maigre en Corse ! Et pourtant ce thème très populaire est représenté dès l'art des Catacombes.

 

Sources : l'Evangile de Matthieu 1,1-12.

 

Quelques lignes seulement de l'évangéliste pour rapporter l'histoire de ces trois mages (astrologues) persans qui lurent dans les astres la venue du Messie.

 

 

 

Calvi-Eg St-Jean-retable de St-Jean Barbagelata 1498-prédelle
Calvi-Eg St-Jean-retable de St-Jean Barbagelata 1498-prédelle

 

 

Ayant annoncé la nouvelle à Hérode, celui-ci leur donne pour mission de rechercher l'enfant roi. En suivant l'étoile de Noël qui leur indiquait le chemin, les trois mages parvinrent au lieu de la naissance de Jésus.

 

 

Frasseto-Eg de la Sainte-Trinité- Adoration des mages-legs Fesch-détail
Frasseto-Eg de la Sainte-Trinité- Adoration des mages-legs Fesch-détail
Olmi Cappella-Eg.St-Nicolas-Adoration des Mages-détail
Olmi Cappella-Eg.St-Nicolas-Adoration des Mages-détail

 

 

D'après les chercheurs, il pourrait s'agir de la comète de Halley. Giotto l'aurait vue en 1301. L'étoile de sa fresque de la chapelle des Scrovegni à Padoue est clairement une comète.

 

 

Giotto - Adoration des mages - Padoue (Capella degli Scrovegni)
Giotto - Adoration des mages - Padoue (Capella degli Scrovegni)

 

 

Les Mages font offrande à Jésus de rares et précieux présents : l'or, l'encens, la myrrhe.

 

 

Sari d'Orcino-Eg. Saint-Martin-Adoration des Mages-détail (cliché MH)
Sari d'Orcino-Eg. Saint-Martin-Adoration des Mages-détail (cliché MH)
Frassetto - Eglise de la Sainte-Trinité (détail)
Frassetto - Eglise de la Sainte-Trinité (détail)

Santo Pietro di Tenda (Confrérie Santa-Croce)
Santo Pietro di Tenda (Confrérie Santa-Croce)

 

Que signifient ces offrandes ? l'or pour la royauté ; l'encens signe de la divinité du Christ ; la myrrhe, une sorte de résine qui servait à embaumer les morts dans l'Antiquité, indique la mortalité de Jésus (La Légende dorée de J. de Voragine).

 

Saint Bernard les interprète ainsi : l'or pour soulager la misère de la Sainte Famille, l'encens pour embaumer la crèche, la myrrhe pour les soins à l'Enfant Jésus. 

 

La légende allant bon train en l'absence de sources historiques, on fit d'eux des Rois au Moyen d'Age (saint Césaire d'Arles). Dès lors ils porteront la couronne en lieu et place de leur traditionnel bonnet phrygien. (voir le tableau de Santo Pietro di Tenda ci-dessus).

 

 

Ravenne-Sant'Apollinare-mosaïque des Rois Mages
Ravenne-Sant'Apollinare-mosaïque des Rois Mages

Ces rois exotiques, suivis de leur fastueux cortège de serviteurs, de chevaux et de chameaux, fascinent. 

 

 

Benozzo Gozzoli-Le Cortège des Rois mages- 1459 Florence- Pzo Ricciardi Medici
Benozzo Gozzoli-Le Cortège des Rois mages- 1459 Florence- Pzo Ricciardi Medici

Cette célèbre fresque qui décore la chapelle du palais est un hommage à la famille des Médicis : Côme, Pierre et Laurent en cavalier y sont représentés. En même temps elle restitue le faste de l'équipage des Rois mages dans un paysage toscan !

 

 

On donne un nom et une origine à ces mystérieux voyageurs.

 

Au Moyen Age, on les dit descendants de Noé ; ils s'appellent Gaspard venu d'Inde, Balthazar l'Africain et Melchior, l'Asiatique.

 

Ils symboliseraient chacun un des grands continents connus ou encore les âges de la vie ; Melchior étant toujours un vieillard chenu.

 

C'est un moine anglais, Bède le Vénérable au VIIIe s. qui les décrit : "Melchior, un vieillard à cheveux blancs ; Gaspard, jeune encore et rouge de peau, Balthazar de visage noir et portant toute sa barbe" .

 

 

-
Frasseto- Eg. de la Sainte-Trinité-legs Fesch
Olmi-Capella-Eg. St-Nicolas
Olmi-Capella-Eg. St-Nicolas

Sari d'Orcino-L. Estieu d'après Carlo Maratta
Sari d'Orcino-L. Estieu d'après Carlo Maratta
Carlo Maratta-eau-forte- 17e s. cliché internet
Carlo Maratta-eau-forte- 17e s. cliché internet

Bonifacio-chapelle Saint-Jean-reproduction de Ghirlandaio
Bonifacio-chapelle Saint-Jean-reproduction de Ghirlandaio
Ghirlandaio - Adoration des Mages 1487 (Offices Florence)

Quelques missels ici et là  dans les églises corses renferment des illustrations de l'Adoration des Mages.

 

Le Roi noir

 

La couleur noire est connotée négativement jusqu'au Moyen Age. La présence d'un mage noir dans la légende est influencée par le Cantique des Cantiques où la Bien-aimée est noire et par la visite au Roi Salomon de la Reine de Saba qui, par les cadeaux exotiques qu'elle apporte pourrait préfigurer l'histoire des Rois Mages.

 

 

Mais aussi  : la volonté de l'Eglise catholique d'affirmer son universalité  et l'influence des voyageurs qui découvrent des populations étrangères.

 

Ainsi Balthazar - l'Afrique - est noir à partir du XIVe s. 

 

 

 

 

Avant cela, on a représenté saint Maurice (un légionnaire égyptien du IIIe s. massacré avec ses compagnons sous Maximien) avec la peau noire ; de Maurice à "Maure" il n'y a qu'un pas ... Mais c'est une autre histoire.

 

Parenthèse: dans les rares représentations de saint Maurice vues en Corse, ce dernier à la peau blanche. Comme il est représenté en légionnaire, on peut le confondre avec saint Pancrace.

 

Casaglione -Eglise San Frediano
Casaglione -Eglise San Frediano

 

Revenons aux Rois Mages pour comparer le tableau de Frasseto :

Jacopo Bassano - Adoration des mages (cliché internet)
Jacopo Bassano - Adoration des mages (cliché internet)
Bernardino Luini - Adoration des mages - Musée du Louvre
Bernardino Luini - Adoration des mages - Musée du Louvre

Le folklore s'est emparé de cette histoire et les rois mages sont honorés dans nombre de pays, au moins pour la galette...

 

Dans certains pays ce sont les Rois Mages qui distribuent les cadeaux de Noël.

 

Si on veut suivre l'évolution du mythe et du culte depuis ses origines et sa diffusion depuis les évangiles apocryphes voir :

 

Jacques de Voragine, La Légende dorée

 

Louis Réau, Iconographie de l'Art chrétien 

 

Emile Mâle, l'Art religieux et,  avec les réserves qui s'imposent, "sainte" Wikipedia.

 

 

 

Pour finir (provisoirement), quelques illustres tableaux ...