SAINT SEBASTIEN (SAN BASTIANU)

 (du grec Σεβαστός (Sebastos)"vénéré" *
 

     

Voici encore un saint très populaire que la Corse a célébré par des églises, chapelles, tableaux et statues.

 

 

Zicavo ; cl.Les Amis de San Bastianu
Zicavo ; cl.Les Amis de San Bastianu

 

 

 

A Zicavo, l'Association des Amis de San Bastianu perpétue le culte du saint et oeuvre pour la restauration et l'entretien de la chapelle.

 

Après la peinture extérieure et la toiture, elle espère pouvoir s'attaquer à l'intérieur (Corse Matin, 22 janvier 2019).

 

A Zigliara aussi le saint est fêté chaque année (Corse Matin, id).  


 

 

 

 

 

 

 

Au hameau de Chigliacci (Sant'Andria di U Cotone) messe, procession, banquet chaque année (Corse Matin-22 janvier 2019).


 

 

Sébastien est l'un des martyrs chrétiens les plus connus. Son corps lardé de flèches a inspiré les plus grands artistes, du Moyen Age à nos jours. 

 

Sa légende est racontée dans sa "Passio" datée du Ve s., véritable roman, très long et complètement inventé. Car en vérité, on sait peu de choses de sa vie.

 

Né à Narbonne au IIIè s. et élevé à Milan dans une famille chrétienne, il devient centurion dans les cohortes romaines sous le règne de l'empereur Dioclétien dont il est un  protégé. Il cache sa foi et en vrai soldat de la "militia Christi", il convertit une masse de gens.

 

Dénoncé et convaincu de prosélytisme auprès de ses camarades, il est saisi et cloué à un poteau sur le Champ-de-Mars de Rome où les archers de l'empereur le criblent de flèches.

 

"Il en était tellement couvert qu'il paraissait être comme un hérisson". (Jacques de Voragine, La légende dorée tome 1 p.139, éd Garnier-Flammarion)

 

On ne saurait mieux dire ...

 

 

Giovanni del Biondo-1380- Florence-Museo dell'opera del Duomo
Giovanni del Biondo-1380- Florence-Museo dell'opera del Duomo
Valle di Campoloro - Chap. Sta Cristina - St Sébastien
Valle di Campoloro - Chap. Sta Cristina - St Sébastien
Cassano - l'Annonciation - Triptyque d'Antonio da Calvi - 1505
Cassano - l'Annonciation - Triptyque d'Antonio da Calvi - 1505

Marco-Antonio De Santis-XVIIe s.-Silvareccio (détail)
Marco-Antonio De Santis-XVIIe s.-Silvareccio (détail)
Valle di Campoloro - Chap.Sta Cristina-XVe s. - St Sébastien (détail)
Valle di Campoloro - Chap.Sta Cristina-XVe s. - St Sébastien (détail)

 

Cette "sagittation" a inspiré les artistes les plus grands comme les plus obscurs, encore aujourd'hui où elle est devenue symbole et emblème.

 

Dans le tableau de l'église de l'Immaculée-Conception d'Ile-Rousse, Sébastien est soigné par Irène assistée par une servante. L'une des femmes tient un pot à onguent pour soigner les plaies du martyr.

 

Deux angelots lui tendent déjà la couronne des martyrs.

 

 

Ile-Rousse - legs Fesch
Ile-Rousse - legs Fesch

Castineta-Eg.Saint-Sébastien
Castineta-Eg.Saint-Sébastien
Ile-Rousse Eg. Immaculée Conception - Bas-relief -Autel St Sébastien
Ile-Rousse Eg. Immaculée Conception - Bas-relief -Autel St Sébastien

Monticello-Eg. Saint-Sébastien-Legs Fesch- XVIIe s.
Monticello-Eg. Saint-Sébastien-Legs Fesch- XVIIe s.
Monticello-Sébastien soigné par Irène (détail)
Monticello-Sébastien soigné par Irène (détail)

Monticello -détail
Monticello -détail
Monticello - Détail
Monticello - Détail

On croirait un tableau des Gentileschi.

 

Sébastien est aussi représenté soigné par un ange :

 

Bastia - Oratoire Saint-Roch
Bastia - Oratoire Saint-Roch

 

Remis de ses blessures, Sébastien se rend devant Dioclétien à qui il reproche de martyriser les chrétiens. Mauvaise décision. L'empereur le fait flageller à mort et jeter dans la Cloaca Maxima, l'égout de Rome.

 

 

Cateri - Notre Dames des Anges - d'après Véronèse
Cateri - Notre Dames des Anges - d'après Véronèse
Véronèse- Venise-Chiesa San Sebastiano  (original disparu)
Véronèse- Venise-Chiesa San Sebastiano (original disparu)

 

 

Sébastien devient très vite le troisième patron de Rome après Saint Pierre et Saint Paul. Son culte se développe au Moyen Age comme saint antipesteux à l'instar de Saint Roch. (voir le chapitre consacré Aux images de la peste en Corse)  Les églises de l'île  renferment nombre d'oeuvres où Sébastien figure avec saint Roch.

 

Selon Louis Réau, les flèches qui devinrent son attribut sont une référence à l'origine légendaire de la peste, née d'une flèche lancée par un dieu irrité.

 

Dans l'Iliade, c'est Apollon qui déclenche le fléau. Mais Réau ajoute  que cette popularité est due sans doute aussi aux grandes épidémies de peste, comme celle qui ravagea Rome en 680 (Louis Réau, op. cit. p. 1192).

 

 

Calvi - Oratoire St Antoine Abbé - Crucifixion
Calvi - Oratoire St Antoine Abbé - Crucifixion
Calvi - Oratoire St Roch - Sébastien & Roch
Calvi - Oratoire St Roch - Sébastien & Roch


Barrettali - Eg St Pantaléon - Prédelle du retable de la Vierge à l'Enfant - XVè s.
Barrettali - Eg St Pantaléon - Prédelle du retable de la Vierge à l'Enfant - XVè s.
Speloncato- De Santis- Trinité St Michel Jean-Baptiste Roch & Sébastien
Speloncato- De Santis- Trinité St Michel Jean-Baptiste Roch & Sébastien


 

COPIES ET MODELES

 

Giovanni Bilivert (1585-1644), grand artiste florentin, a peint pour l'Oratoire Saint-Roch de Bastia une Vierge à l'Enfant adorée par St Roch, St Sébastien St Martin et Ste Catherine.

 

Récemment restauré, il est splendide et a inspiré plusieurs oeuvres dans l'île. Certaines plus réussies que d'autres ... mais un inventaire est un inventaire !

 

 

Bastia - Oratoire St Roch - Bilivert
Bastia - Oratoire St Roch - Bilivert
Castineta
Castineta

Piedicorti-di-Gaggio - Eg. de l'Assomption - Nicolao Castiglioni
Piedicorti-di-Gaggio - Eg. de l'Assomption - Nicolao Castiglioni
Bisinchi - Eg. St Michel - St Roch et St Sébastien
Bisinchi - Eg. St Michel - St Roch et St Sébastien

La présence de St Sébastien s'explique : l'église lui était jadis consacrée.

 

Le peintre Pietr'Antonio Rossi,  pour ce tableau commandé en 1710 par le notable de Monticello, Francesco-Maria Orticoni, s'est inspiré du peintre italien Marco-Antonio Bassetti (peintre vénitien du XVIIe s.) par le biais de gravures comme celle-ci :

 

 

Pietr'Antonio Rossi- 1710-St Sébastien-Eg. de Monticello
Pietr'Antonio Rossi- 1710-St Sébastien-Eg. de Monticello
Egidius Sadeler graveur flamand ( 1570 1629) St Sébastien
Egidius Sadeler graveur flamand ( 1570 1629) St Sébastien

M.-A. Bassetti (1588-1630) Saint Sébastien (cl. Artnet)
M.-A. Bassetti (1588-1630) Saint Sébastien (cl. Artnet)

Il Sodoma peintre italien du XVIe s. a inspiré quelques oeuvres en Corse :

 

Il Sodoma - 1525- Florence Galerie des Offices
Il Sodoma - 1525- Florence Galerie des Offices
Monticello tabernacle d'après Sodoma
Monticello tabernacle d'après Sodoma
J.-B. Meunier graveur XIXe s. d'après Sodoma
J.-B. Meunier graveur XIXe s. d'après Sodoma
Verdese - Pietro Sicuri - St Sébastien (XIXe s.)
Verdese - Pietro Sicuri - St Sébastien (XIXe s.)

Quenza - triptyque XIXe s.- d'après Sodoma (cl.mh)
Quenza - triptyque XIXe s.- d'après Sodoma (cl.mh)
Zicavo St Sébastien d'ap Sodoma (cl.internet)
Zicavo St Sébastien d'ap Sodoma (cl.internet)

Bastia - couvent Saint-Antoine
Bastia - couvent Saint-Antoine
Alando - Ch. St Sébastien (Francesco Carli)
Alando - Ch. St Sébastien (Francesco Carli)

 

L'oeuvre suivante a été souvent copiée aussi.

 

Hans Von Aachen- Martyre de St Sébastien  1590 Varsovie  (cl.Internet)
Hans Von Aachen- Martyre de St Sébastien 1590 Varsovie (cl.Internet)
Jan Muller-graveur hollandais ( 1571-1628) (cl. internet)
Jan Muller-graveur hollandais ( 1571-1628) (cl. internet)

Crocicchia- Grandi (peut-être)
Crocicchia- Grandi (peut-être)
Santa-Lucia di Moriani
Santa-Lucia di Moriani


Olmo - 1776
Olmo - 1776

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Olmo, la gravure ayant été copiée par le peintre dans un miroir, la scène est  inversée.


 

 

FOCUS : Marc'Antonio De Santis

 

 

Speloncato
Speloncato
Silvareccio
Silvareccio

Castellare di Casinca - Eg. St Sébastien
Castellare di Casinca - Eg. St Sébastien
Silvareccio - Eg. St Sébastien (détail du Rosaire)
Silvareccio - Eg. St Sébastien (détail du Rosaire)


 

 

Saint Sébastien "doublure" du Christ : corps presque nu, colonne ou arbre comme décor du supplice, blessures... les points communs ne manquent pas. 

 

C'est ainsi que le Christ à la colonne de la peintre italienne Lavinia Fontana (1552-1614 ) conservé à Bastia a longtemps été confondu avec Saint Sébastien. 

 

Lavinia Fontana-Christ à la colonne-Bastia
Lavinia Fontana-Christ à la colonne-Bastia
Calcatoggio - Chapelle St-Sébastien
Calcatoggio - Chapelle St-Sébastien

 

Les deux oeuvres ci-dessus ne sont certes pas de même facture. Mais le décor peint de Calcatoggio montre à l'évidence la figuration christique du saint lapidé.

 

L'iconographie de Saint Sébastien

 

Pratiquement nu, hormis un pagne (perizonium) comme celui du Christ, attaché à un arbre ou une colonne, lardé de flèches, le corps suggestivement tordu, le visage enfantin ou mature, douloureux mais serein, les yeux levés vers l'au-delà.

 

 

 

Calvi - St Jean - Polyptyque - Barbagelata 1498
Calvi - St Jean - Polyptyque - Barbagelata 1498
Pietralba - Eg. St Roch (détail)
Pietralba - Eg. St Roch (détail)

Occhiatana - St Sébastien (détail) - G. Ronchi
Occhiatana - St Sébastien (détail) - G. Ronchi
Castellare di Casinca (détail)
Castellare di Casinca (détail)

Rogliano - Ch. St Roch (D. Desanti détail)
Rogliano - Ch. St Roch (D. Desanti détail)
Santa Maria di Lota - (Francesco Grandi)
Santa Maria di Lota - (Francesco Grandi)

 

Les artistes se complurent à illustrer une scène aussi "pittoresque". Le saint est alors représenté comme un bel éphèbe au corps nu ou quasiment nu et aux postures gracieuses voire suggestives. 

 

Belle occasion pour les artistes de montrer leur talent par des nus aussi expressifs que des statues, voire de rivaliser avec l'antique.

 

Saint Sébastien devient de plus en plus musclé en même temps que la quantité de flèches tend à diminuer. 

 

La toile du"maître des anges musclés" alias G. Ronchi, ci-dessus en témoigne ! On notera aussi la moustache chez Domenico Desanti et Francesco Grandi. 

 

La période de la Renaissance et surtout l'âge baroque ont privilégié cette image.

 


Volpajola
Volpajola
Ajaccio -Palais Fesch-Badens - XVIIe s.
Ajaccio -Palais Fesch-Badens - XVIIe s.



Des effets militaires rappellent sa condition :

Santa-Maria di Lota Francesco Grandi (détail)
Santa-Maria di Lota Francesco Grandi (détail)
Bastia - Oratoire Saint Roch (détail)
Bastia - Oratoire Saint Roch (détail)

Antisanti
Antisanti
Ventiseri
Ventiseri

Camille Faggianelli dans son ouvrage sur les Peintures monumentales en Corse (cf Bibliographie), précise le sens des trois types de flèches de Saint Sébastien (Mantegna les a très bien représentées).

 

 

"Les flèches des impies (ceux qui n'ont pas la foi), les flèches de la peste et les flèches homoérotiques".

 

Saint Sébastien est devenu l'icône de la cause homosexuelle. Des artistes contemporains s'emparent de son image à leur manière :

 

 

Pierre et Gilles- cl. Alain Truong
Pierre et Gilles- cl. Alain Truong
Sébastien Courmes- cl.Internet
Sébastien Courmes- cl.Internet

 

2017 : bella scuperta !

 

 

Michel-Edouard Nigaglioni nous informe que lors de la restauration de la chapelle Saint-Sébastien de Palasca en Balagne, sous le tableau d'autel actuel, oeuvre de Luiggi Brunetti au XIXe s., un tableau a été mis au jour.

 

M.-E.N. l'a clairement attribué à Marc-Antonio De Santis, actif en Corse au XVIIe s. et que nous avons souvent évoqué ici.

 

Eric Brunetti qui pilote la remise en état de la chapelle et a fait appel au restaurateur Renato Boi, est l'auteur des clichés ci-dessous. 

 

 

Palasca ch St-Sébastien-repeint XIXe s. de Luiggi Brunetti
Palasca ch St-Sébastien-repeint XIXe s. de Luiggi Brunetti
Palasca - découverte de la toile de De Santis (XVIIè s.) Ici les âmes du Purgatoire.
Palasca - découverte de la toile de De Santis (XVIIè s.) Ici les âmes du Purgatoire.

 

Dilemme... Que conserver ?

 

----------------------------------------------------------------------

 

Conclusion

 

Chaque année comme on l'a vu, on célèbre le saint ; son culte est vivace aussi dans les noms de famille (casate) : Sebastiani, Bastiani, Bastianini, Bastianacci ainsi que dans les prénoms. 

 

Bien d'autres Saint-Sébastien sont présents dans les églises de Corse que nous connaissons (toiles, statues, fresques, bannières, reliquaires etc.)

 

La place manque, la qualité des photos aussi, voire celle des oeuvres très dégradées ou ayant souffert de méchants repeints ...

 

Mais elles existent et méritent d'être connues et préservées.

 

 

A suivre donc.

 

 

Venise - Ca' d'Oro - Mantegna
Venise - Ca' d'Oro - Mantegna

 

* Le nom Sébastos fut choisi pour traduire le terme romain d'Auguste donné aux empereurs. C'est ainsi que la ville de Sébastopol est la ville du tsar.