L'ASCENSION DE JESUS dans les églises corses

Ile-Rousse - Immaculée Conception - Ascension (legs Fesch)
Ile-Rousse - Immaculée Conception - Ascension (legs Fesch)
Marie et  les Apôtres
Marie et les Apôtres
Les Apôtres
Les Apôtres

 

Le Christ est caché dans les nuées. L' attitude et l'expression des assistants témoignent du prodige.


 

 

L'Ascension du Christ, 40 jours après sa résurrection, n'est pas l'épisode de sa vie le plus représenté. Néanmoins, il est riche de symboles et ses origines sont à chercher dès l'Antiquité (apothéose des emprereurs romains).

 

 

Les sources 

 

Rares sont les mentions de la scène dans les Evangiles canoniques et elles sont brèves.

 

Luc (24, 50-53) : "Dominus recessit ab apostolis et ferebatur in caelum" : Jésus quitta les apôtres et fut emporté au ciel".

 

Marc (16,19) : "Dominus assumptus est in caelo". Il siège alors à la droite du Père. Mais cette partie du texte n'est pas authentifiée.  

 

Dans les Actes des Apôtres (1, 9-12) il est dit  :  "(...) il fut élevé pendant qu'ils (les apôtres) le regardaient et une nuée le déroba à leurs yeux" -"elevatus est et nubes suscepit eum ab oculis eorum ".

 

La scène se serait passée à Jérusalem au Mont Des Oliviers où l'on montre encore aujourd'hui la prétendue empreinte des pieds du Christ avant son envol.

 

 

Ardara (Sardaigne)
Ardara (Sardaigne)
Olmeto di Tuda- Eglise de l'Assomption- Hic Jesus assumptus est
Olmeto di Tuda- Eglise de l'Assomption- Hic Jesus assumptus est

 

Les circonstances

 

Pendant les 40 jours qui ont suivi sa résurrection, Jésus n'est pas resté inactif (nombreuses apparitions dont à Marie-Madeleine - Noli me tangere-, descente aux Limbes, repas chez Emmaüs...). 

 

Lors de sa dernière apparition aux Apôtres, il leur fixe leur mission d'évangélisation avant de s'élever au ciel sous leurs yeux.  Cette ascension marque le terme de sa vie terrestre. 

 

Mais sa disparition n'est que temporaire ; la croyance en la "parousie", la seconde venue du Christ sur terre se développe. 

 

On lit dans les Actes des Apôtres que deux anges sont apparus aux Apôtres leur annonçant le retour du Christ :

 

"Ce Jésus qui a été enlevé sous vos yeux dans le ciel en reviendra de la même manière que vous l'y avez vu monter" (1,11)

 

 

Giotto-Padoue- chapelle des Scrovegni (1303-1306)
Giotto-Padoue- chapelle des Scrovegni (1303-1306)

 

Le développement de la croyance

 

Au départ, l'Ascension aurait eu lieu le même jour que le Résurrection mais le goût des croyants pour les miracles et la nécessité pour l'Eglise d'affirmer l'authenticité de la Résurrection ont accrédité ce délai de 40 jours au cours desquels Jésus a multiplié les apparitions.

 

Cette croyance se développa très vite car il y avait déjà eu des "ravis au ciel" : le patriarche Enoch aïeul de Noé, le prophète Elie enlevé sur un char de feu ainsi que Moïse et Isaïe (voir la page consacrée au prophète Elie : l'Ascension 2).

 

L'exploitation artistique du thème 

 

Malgré l'absence de récit et de détails, les artistes se sont emparé des atouts esthétiques de l'épisode : le rendu des nuées, le phénomène ascensionnel (envol du corps, des vêtements, de la chevelure, lumière qui transfigure le corps etc.).

 

Ils ont produit des scènes spectaculaires souvent confondues avec la Résurrection ;  établies sur deux niveaux, on y voit les regardants en bas (les Apôtres et parfois la Vierge Marie) et le Christ en haut. 

 

 

L'Ascension dans nos églises

 

Corscia - Egl San Salvadore - Peinture monumentale
Corscia - Egl San Salvadore - Peinture monumentale
Corscia
Corscia

Luri - Eglise Saint Pierre
Luri - Eglise Saint Pierre
Palasca - Eglise de l'Assomption - Tabernacle
Palasca - Eglise de l'Assomption - Tabernacle

 

Ascension et Transfiguration

 

L'oeuvre de Francesco Carli pour le maître-autel de l'église de Corscia figure plutôt la scène de la Transfiguration relatée par Mathieu (17, 1-9). 

 

L'épisode se situe après la multiplication des pains, sur une haute montagne où les apôtres Pierre, Jean et Jacques sont témoins de la métamorphose du Christ tout de blancheur et de lumière. Elie et Moïse  sont à ses côtés. La voix de Dieu se fait entendre.

 

Les paroles que le peintre a placées dans la bouche de Pierre sont tirées de cette scène de l'Evangile de Mathieu.

 

 

Corscia - Eglise San Salvadore
Corscia - Eglise San Salvadore

 

 Domine bonum est nos hic esse : Seigneur il est bon pour nous d'être ici (Mathieu,17,4)


 

La Donation du Rosaire

 

L'Ascension est un des mystères glorieux illustrés dans les tableaux de la Donation du Rosaire.

ASCO - Eglise St Michel - Donation du Rosaire - Francescu Carli
ASCO - Eglise St Michel - Donation du Rosaire - Francescu Carli
Luri - Egl St Pierre - Aicardo & Castellino - 16è
Luri - Egl St Pierre - Aicardo & Castellino - 16è
Luri - Saint Pierre - Résurrection et Ascension du Christ
Luri - Saint Pierre - Résurrection et Ascension du Christ

Bastia-Eglise Saint-Jean - Donation du Rosaire - Domenico Piola 1679
Bastia-Eglise Saint-Jean - Donation du Rosaire - Domenico Piola 1679
Cambia - Egl Ste Marguerite - Donation du Rosaire - Casalta
Cambia - Egl Ste Marguerite - Donation du Rosaire - Casalta
Polveroso-Giacomo Grandi-Donation du Rosaire
Polveroso-Giacomo Grandi-Donation du Rosaire
Vallica - Giacomo Grandi - Donation du Rosaire
Vallica - Giacomo Grandi - Donation du Rosaire
Tallone-Eglise Saint-Césaire-Donation du Rosaire-Francesco Carli
Tallone-Eglise Saint-Césaire-Donation du Rosaire-Francesco Carli
Urtaca - Egl de l'Annonciation - Donation du Rosaire Francesco Carli
Urtaca - Egl de l'Annonciation - Donation du Rosaire Francesco Carli
Ajaccio - Ascension
Ajaccio - Ascension
Bastia - Egl St Jean - Mystères glorieux - Domenico Piola
Bastia - Egl St Jean - Mystères glorieux - Domenico Piola

On distingue la Résurrection et l'Ascension dans la partie supérieure du cartouche. Cette oeuvre d'un peintre italien estimé a été souvent copiée.

 

De nombreux exemplaires figurent en Corse. Ils sont de la main de peintres reconnus comme Giuseppe Casalta (actif fin 17e-début 18e s.), Giacomo Grandi ou Francesco Carli.

Polveroso - Egl Ste Marie - Giacomo Grandi
Polveroso - Egl Ste Marie - Giacomo Grandi
Loriani (Cambia) Eglise Ste-Catherine- Giacomo Grandi-Donation du Rosaire
Loriani (Cambia) Eglise Ste-Catherine- Giacomo Grandi-Donation du Rosaire
Asco - Francescu Carli - Mystère de la Résurrection
Asco - Francescu Carli - Mystère de la Résurrection
Asco - Francescu Carli - Mystère de l'Ascension
Asco - Francescu Carli - Mystère de l'Ascension
Tallone- Mystère de la Résurrection
Tallone- Mystère de la Résurrection
Tallone- Mystère de l'Ascension
Tallone- Mystère de l'Ascension
Urtaca- Mystères de la Résurrection et de l'Ascension
Urtaca- Mystères de la Résurrection et de l'Ascension

Centuri - Les Mystères glorieux,  dont l'Ascension, (en haut de la toile)
Centuri - Les Mystères glorieux, dont l'Ascension, (en haut de la toile)
Polveroso - Giacomo Grandi
Polveroso - Giacomo Grandi
Barrettali
Barrettali
Moïta
Moïta

Sisco
Sisco
Croce
Croce
Speloncato
Speloncato

 

 

La place manque pour montrer ici toutes les Donations du Rosaire, dévotion à succès de la Contre-Réforme.

 

 

Pratiques et rituels en Corse pour l'Ascinzione

 

Le travail passionnant et passionné de Pierre-Jean Luccioni dans Tempi Fà est un véritable trésor pour connaître les pratiques ancestrales en usage encore aujourd'hui : "Selon de vieilles croyances populaires (qui voient leur origine dans des rites païens), on ne travaillait pas le jour de l'Ascension, on ne devait pas aller dans les jardins (...)".

 

Malheur à celui qui transgressait la coutume. Il pouvait être pétrifié.

 

On ramassait un oeuf avant le lever du soleil qui ne pourrissait pas et protégeait personnes et biens, en particulier des incendies.

 

Même chose pour "l'arba santa" cueillie le jour de l'Ascension. Accrochée dans les maisons, elle devait fleurir dans les 40 jours à venir sinon, malheur !

 

Le fromage fabriqué ce jour-là était spécial : pas salé, il ne pourrissait pas, il ne devait pas être vendu ; marqué d'une croix il était consommé lors de la tonte suivante, un an plus tard.

 

(Pastori di Corsica, vol.1, éd.Piazzola et Fêtes religieuses, rites et croyances populaires de Corse,  vol. 1, éd. Albiana)