TOBIE ET L'ANGE EN CORSE - octobre 2023

Bastia - Oratoire Saint Roch - Anonyme - Ecole corse du XIXè s.
Bastia - Oratoire Saint Roch - Anonyme - Ecole corse du XIXè s.

 

Voici une histoire tout à fait exemplaire, illustrée dans quelques églises de Corse.

 

Si chacun connaît le mythe de l'ange gardien, c'est grâce à cette légende, écrite en grec * quelque 400 ans avant J.-C. qui, à l'instar des contes universels, parle de sagesse, de courage et d'initiation.

 

* dans la Septante édition grecque de la Bible destinée aux Juifs de la diaspora.

 

De quoi s'agit-il ?

 

Nous sommes à Ninive, ancienne ville de Mésopotamie au bord du fleuve Tigre. C'est là que Tobit un Israélite de la tribu de Nephtali a été exilé avec sa femme Anna et sa famille, après la destruction d'Israël par le roi assyrien Salmanazar en 722.

 

Tobit est un homme de bien ; il aide du mieux qu'il peut les Israélites déportés. Comme Job, il va vivre de dures épreuves, il sera critiqué par sa femme etc.

Encore un juste injustement mis à l'épreuve.

 

Un jour, après avoir enseveli en cachette un congénère victime du tyran Sennacherib, alors qu'il se repose à l'ombre d'un mur, des hirondelles (ou des moineaux !?...) laissent tomber leur fiente chaude sur ses yeux : le voici aveugle.

 

Sentant venir la mort - il aurait déjà 58 ans lors de cet événement -  il se souvient d'avoir prêté 10 talents d'argent à  un certain Gabael qui vit à Raguès, en Médie ; il demande à son jeune fils Tobie d'aller les récupérer.

 

Tobie se prépare pour ce dangereux voyage. Comme il franchit le seuil de la maison, lui apparaît un beau jeune homme qui se propose de lui servir de guide : c'est l'ange Raphaël alias Azarias !

 

Noceta
Noceta
Cateri - Couvent de Marcasso
Cateri - Couvent de Marcasso
Muro (Poggiali) - Chapelle St Antoine de Padoue - Christ en croix - Marc'Antonio De Santis
Muro (Poggiali) - Chapelle St Antoine de Padoue - Christ en croix - Marc'Antonio De Santis

 

Les voici partis, accompagnés du chien de Tobie.

 

Verrocchio 1470
Verrocchio 1470

 

Encouragé par son divin compagnon, Tobie pêche dans le Tigre un énorme et redoutable poisson qui menace de lui manger le pied et qui deviendra son attribut iconographique.

 

Fozzano
Fozzano
Sisco - La pêche miraculeuse de Tobie
Sisco - La pêche miraculeuse de Tobie

 

Raphaël (= celui qui guérit) apprend à Tobie à saisir le poisson par les ouïes et à le maîtriser. Voilà la subsistance assurée pour le voyage.

 

Mais dit l'ange il faut garder le coeur, le foie et le fiel qui chassent les démons et guérissent les maladies.

 


Sorio di Tenda - Eglise Saint-Philippe Neri- Tobie et l'ange et Saint Antoine de Padoue portant l'Enfant Jésus - Ames du Purgatoire
Sorio di Tenda - Eglise Saint-Philippe Neri- Tobie et l'ange et Saint Antoine de Padoue portant l'Enfant Jésus - Ames du Purgatoire
Salvator Rosa - Tobie et l'Ange - XVIIè s. - Musée du Louvre
Salvator Rosa - Tobie et l'Ange - XVIIè s. - Musée du Louvre
Jacopo Vignali - Le Jeune Tobie et l'ange - vers 1623) - Florence - Offices
Jacopo Vignali - Le Jeune Tobie et l'ange - vers 1623) - Florence - Offices

Tous les attributs de l'histoire figurent ici  : le chien, le poisson, le pot à remèdes.

La Médie - Ecbatana aujçurd'hui en Iran
La Médie - Ecbatana aujçurd'hui en Iran

 

Bien leur en a pris puisque pendant qu'ils cheminent main dans la main, ils rencontrent  à Ecbatane en Médie, Sara, fille de son cousin Raguel dont Tobie tombe amoureux. Ils se fiancent.

 

Ici se greffe une histoire secondaire tout à fait édifiante : Sara est victime des sortilèges du démon Asmodée qui, à sept reprises, a donné la mort aux époux successifs de la jeune fille au moment de la nuit de noces !

 

Bastia - Oratoire Saint Roch - Tobie et l'ange
Bastia - Oratoire Saint Roch - Tobie et l'ange

Bastia - Oratoire Saint-Roch - Marc'Antonio De Santis (XVIIè s.) Saint Paulin de Nola et Saint Raphaël archange aux pieds de la Vierge à l'Enfant - 1675
Bastia - Oratoire Saint-Roch - Marc'Antonio De Santis (XVIIè s.) Saint Paulin de Nola et Saint Raphaël archange aux pieds de la Vierge à l'Enfant - 1675

 

Le paysage de fond : "On croit reconnaître la vallée du Fango (à la sortie nord de Bastia) et ses moulins à eau. Le relief montagneux évoque les hauteurs de Ville di Pietrabugno.

 

A gauche le meunier en costume du XVIIè s. conduit un âne chargé de sacs de grain. Il s'agit peut-être de la figuration du commanditaire du tableau"

 

(M.-E. Nigaglioni, L'inventaire du patrimoine de la ville de Bastia)

 

NB : Saint Paulin de Bordeaux ou de Nole (ville de Campanie) né en 353, vivait à l'époque de Saint Martin et de Sulpice Sévère son biographe, avec qui il était très lié.

 

Comme ce dernier il fut touché par la grâce et se convertit, fut baptisé en 389 puis devint évêque de Nole de 409 à 431. On lui attribue l'invention des cloches.

 

Ses reliques ont été transportées à Rome au Xè s. dans l'église Saint-Barthélémy dans l'île tibérine.

 

Asmodée figure du Mal
Asmodée figure du Mal

 

Enfin, tout est bien qui finit bien ; Asmodée est défait, les jeunes gens sont mariés, les dix talents d'argent sont récupérés par l'archange. 

 

Les Noces de Tobie - Francesco Guardi - Venise - Chiesa dell'Anzolo Rafaele
Les Noces de Tobie - Francesco Guardi - Venise - Chiesa dell'Anzolo Rafaele

 

Il faut rentrer à la maison. Grâce au fiel du poisson, le père de Tobie recouvre la vue.

 

Attribué à Giovanni Antonio Galli dit Spadarino né en 1585 - Tobie rendant la vue à son père - Legs Fesch - Ajaccio-Palais Fesch
Attribué à Giovanni Antonio Galli dit Spadarino né en 1585 - Tobie rendant la vue à son père - Legs Fesch - Ajaccio-Palais Fesch
Berlin - Gemäldegalerie - Suiveur du Caravage - Tobie rend la vue à son père - vers 1620
Berlin - Gemäldegalerie - Suiveur du Caravage - Tobie rend la vue à son père - vers 1620

 

Azarias refuse les récompenses de Tobit et s'envole, se révélant comme l'archange Raphaël.

 

Florence - Palazzo Pitti -  Giovanni Bilivert -peintre florentin (1585-1644) - L'archange refuse les dons de Tobie - 1612
Florence - Palazzo Pitti - Giovanni Bilivert -peintre florentin (1585-1644) - L'archange refuse les dons de Tobie - 1612
Musée du Louvre - Rembrandt - L'envol de l'Ange - 1637 - On remarque la présence du chien sur le dos de Tobit le père
Musée du Louvre - Rembrandt - L'envol de l'Ange - 1637 - On remarque la présence du chien sur le dos de Tobit le père

 

                  L'origine du Livre de Tobie *

 

On ne connaît cette histoire que par la traduction grecque. Le texte hébreu n'a jamais été trouvé. Certains faits  (le fiel comme médicament, Asmodée dont le nom est persan etc.) plaident pour une origine assyrienne et persane de la légende.

 

Le Livre de Tobie est ce que l'on appelle un texte deutérocanonique de l'Ancien Testament, i.e. intégré en seconde analyse, plus tardivement, dans les textes canoniques (deutero = second en grec). 

 

Sauf pour les Juifs et les protestants qui en font un texte apocryphe (= secret, non reconnu comme texte canonique).

 

* on peut lire le texte sur internet en PDF, c'est Tobit le père qui raconte.

 

         La valeur symbolique de cette histoire

 

On retrouve dans l'histoire édifiante de Tobie tous les ingrédients du conte : mission, épreuves, aide surnaturelle, reconnaissance du héros, récompense.

 

L'aspect moral, éducatif, est évident dans ce périple initiatique du héros et dans la transmission du père au fils. 

 

Dans la Bible, Tobie est avec Job, Judith et quelques autres personnages ce que Louis Réau appelle Les Héros légendaires de la Bible.

 

Comme Job, Tobit est un juste qui subit l'injustice et les épreuves qui n'entament pas leur foi, malgré les railleries et les avanies de leur entourage. Ils sont finalement récompensés...

 

On a vu dans cette légende de nombreuses ressemblances avec l'histoire du Christ et de Marie. Tobie rend la vue à son père comme le Christ ouvre les yeux des hommes et leur apporte la lumière.

 

Le poisson joue aussi son rôle : c'est l'emblème christique majeur.

 

Louis Réau rappelle cette parole de Saint Augustin : 

 

"Le Christ est ce poisson que le jeune Tobie a retiré du fleuve et dont le foie brûlé par la Passion a mis le démon en fuite".

 

Quant à Sara, elle préfigure la Vierge Marie : malgré ses 7 mariages, Sara est toujours vierge, et ses sept maris rappellent les sept prétendants de Marie, évincés par le vieux Joseph !

 

Ces relations expliquent le grand succès de cette histoire, renforcé par le culte de l'ange gardien.

 

 

                     L'archange Raphaël

 

Il est l'un des archanges, avec Michel le peseur d'âmes chef des armées célestes et Gabriel l'ange de l'Annonciation. 

 

Comme il a guéri le père de Tobie, il est considéré comme médecin. On le voit portant un pot à remèdes (pixyde) dans la main ou un poisson. Il tient Tobie par la main.

 

Voir notre page sur Côme et Damien pour les saints médecins et Saint Michel.

 

 

Crocicchia - Eglise Saint André - L'Archange Raphaël - Le poisson semble plutôt lié à Saint André patron de l'église et pêcheur de son état quand il a été appelé par Jésus
Crocicchia - Eglise Saint André - L'Archange Raphaël - Le poisson semble plutôt lié à Saint André patron de l'église et pêcheur de son état quand il a été appelé par Jésus
Le Pérugin - vers 1500 - National Gallery de Londres
Le Pérugin - vers 1500 - National Gallery de Londres
Pise - Cathédrale
Pise - Cathédrale

 

Il est aussi le patron des voyageurs et le protecteur des jeunes gens qui quittent leur foyer pour vivre leur vie. 

 

Certains artistes au Moyen Age le représentent d'ailleurs  en pèlerin avec le bourdon et la gourde comme à Burgos ci-dessous.

 

Burgos (Espagne) - Cathédrale
Burgos (Espagne) - Cathédrale
Bonifacio - Eglise Saint-Dominique - L'Ange et l'enfant - Art populaire
Bonifacio - Eglise Saint-Dominique - L'Ange et l'enfant - Art populaire
Santa Maria Poggio (Castagniccia) - chapelle Saint-Pancrace - cl.MH
Santa Maria Poggio (Castagniccia) - chapelle Saint-Pancrace - cl.MH
Francesco Botticini peintre florentin (1446-1498)- Ici Tobie est accompagné des trois archanges - 1470 - Galerie des Offices-Florence
Francesco Botticini peintre florentin (1446-1498)- Ici Tobie est accompagné des trois archanges - 1470 - Galerie des Offices-Florence
Filippino Lippi - l'artiste a repris l'oeuvre de Botticini - Turin - Galleria Sabauda - 1485
Filippino Lippi - l'artiste a repris l'oeuvre de Botticini - Turin - Galleria Sabauda - 1485
Ingres (1780-1897) - L'Archange Raphaël - dessin graphite - Musée d'Orléans - Exposition Ingres prince des artistes - artiste des princes - Château de Chantilly 2023
Ingres (1780-1897) - L'Archange Raphaël - dessin graphite - Musée d'Orléans - Exposition Ingres prince des artistes - artiste des princes - Château de Chantilly 2023

                        L'Ange gardien

 

L'histoire de cet archange qui guide un jeune homme a suscité le culte très vivace de l'ange gardien (Livre de Tobie, V,4 et XII, 12).

 

L'idée qu'un ange accompagne chacun de la naissance à la mort apparaît aussi dans le Livre de Job (XXXIII,23-24) et dans l'Evangile de Saint Mathieu (XVIII, 10).

 

Son culte fut initié au XVIè s. par l'évêque de Rodez François d'Estaing qui obtint du pape Léon X l'institution de la fête de l'Ange gardien.

 

La première messe le 15 juin 1526 attira une foule immense.

Le culte se développa tant qu' en 1670 le pape Clément X officialisa la fête qui fut fixée le 2 octobre. 

 

Comme l'histoire de Tobie avait énormément plu aux catholiques (d'autant plus que les protestants la récusaient !), l'ange gardien se confondit avec l'archange Raphaël.

 

La dévotion fut telle que des chapelles, autels, sermons, prières poésies apparurent un peu partout ; même les ordres religieux - les Jésuites, dont Saint François de Sales (Introduction à la vie dévote)- prônèrent ce culte.

 

L'art alors s'empara du thème.

 

L'ange gardien montre le ciel à l'enfant qu'il tient par la main ou la route à suivre et le protège du Mal représenté par un vilain dragon.

 

L'enfant est souvent très jeune puisque l'ange gardien est censé exercer son ministère dès la naissance.

 

 

 

Bonifacio - Eglise Saint Dominique - Ange et Enfant - Art populaire
Bonifacio - Eglise Saint Dominique - Ange et Enfant - Art populaire
Sisco - Eglise Saint Martin - Notre Dame du Carmel - L'Ange et l'Enfant
Sisco - Eglise Saint Martin - Notre Dame du Carmel - L'Ange et l'Enfant
Sisco - Eglise Saint Martin - Détail
Sisco - Eglise Saint Martin - Détail
Spoleto - Duomo
Spoleto - Duomo

 

                             Asmodée

 

L'affreux petit démon qui torturait Sara et étranglait ses maris a connu une postérité multiple et variée !

 

Présent dans la plupart des religions et dans les sciences occultes, son nom peut signifier "le démon de la colère" ou encore "l'exterminateur" ; latinisé, il signifie "souffle de Dieu". Tout un programme.

 

Ange rebelle et déchu, il préside à tous les péchés de luxure et gère les Enfers et les maisons de jeux.

 

Il serait le démon qui séduisit Eve.

 

Asmodée est un personnage important du livre de l'écrivain français Lesage, Le Diable boiteux (1707). Enfermé dans un flacon par un magicien et libéré par le personnage principal, il est le démon qui soulève le toit des maisons pour espionner les habitants.

 

François Mauriac a écrit une pièce de théâtre qui porte son nom (1937).

 

Paul Claudel aussi s'est intéressé à cette histoire.

 

Colette dans Dialogues de bêtes, a prénommé Toby-chien, le souffre douleur de la chatte Kiki-la-Doucette.

 

Aujourd'hui il est présent dans un grand nombre de jeux vidéo, de mangas, et il a donné son nom à une importante société de production de ces articles.

 

Voir notre page sur les démons et dragons (Sainte Marguerite et Saint Georges).

 

 

                          Le chien et le poisson

 

Dans le bestiaire représenté dans les églises, le poisson est le symbole de Jésus. On le voit aussi avec Saint Christophe et lors de l'appel de Pierre et André, les pêcheurs.

 

Le chien est le compagnon de Saint Roch et l'emblème de Saint Dominique (domini canis). Il apparaît aussi dans diverses scènes : l'Adoration des bergers, la Cène, les chemins de croix et des scènes familières et domestiques.

 

Quelques exemples :

 

Valle di Campoloro - Chapelle Santa Cristina - Saint Christophe
Valle di Campoloro - Chapelle Santa Cristina - Saint Christophe
Pianu - Eglise Saint Roch - Le chien de Saint Roch - Francesco Carli
Pianu - Eglise Saint Roch - Le chien de Saint Roch - Francesco Carli
Sartène - Eglise Sainte Marie - Le chien de Saint Dominique
Sartène - Eglise Sainte Marie - Le chien de Saint Dominique

Nocario (Castagniccia) - chemin de croix
Nocario (Castagniccia) - chemin de croix
Cardo (Bastia)- La Conversion de Marie-Madeleine - anonyme de l'Ecole italienne du XVIIès. - Legs Fesch
Cardo (Bastia)- La Conversion de Marie-Madeleine - anonyme de l'Ecole italienne du XVIIès. - Legs Fesch
Filippino Lippi - Galleria Sabauda à Turin
Filippino Lippi - Galleria Sabauda à Turin
Turin - Galleria Sabauda -  Pollaiuolo - Tobie et l'Ange
Turin - Galleria Sabauda - Pollaiuolo - Tobie et l'Ange
Galleria Sabauda - Turin - détail
Galleria Sabauda - Turin - détail
Turin - Galleria Sabauda - détail
Turin - Galleria Sabauda - détail
Florence - Galerie des Offices
Florence - Galerie des Offices
Raphaël - La Vierge au poisson (1515)- Tobie offre le poisson à la Vierge en présence de Saint Jérôme et son lion (Madrid - Musée du Prado)
Raphaël - La Vierge au poisson (1515)- Tobie offre le poisson à la Vierge en présence de Saint Jérôme et son lion (Madrid - Musée du Prado)

           

                 L'Archange Raphaël ailleurs

 

Venise - Anzolo = Angelo en vénitien
Venise - Anzolo = Angelo en vénitien
Venise - Anzolo Rafael
Venise - Anzolo Rafael
Buffet de l'orgue de l'église - scènes de la vie de Tobie
Buffet de l'orgue de l'église - scènes de la vie de Tobie
Venise - Eglise S.-M. di Carmini - Cima da Conegliano - Adoration des bergers
Venise - Eglise S.-M. di Carmini - Cima da Conegliano - Adoration des bergers
Palerme - Duomo
Palerme - Duomo
Turin - Eglise Saint-François d'Assise - Autel de l'Ange gardien
Turin - Eglise Saint-François d'Assise - Autel de l'Ange gardien

 

Alors que la légende de Tobie a été abondamment illustrée partout ailleurs, à cette date on a trouvé relativement peu d'oeuvres sur cette histoire dans les édifices que nous avons visités en Corse. 

 

Il est vrai qu'on y trouve peu d'illustrations de l'Ancien Testament.